Le 1er janvier 2018, le marché de l’assurance a connu un événement majeur. Il est désormais possible de changer d’assurance de prêt à chaque anniversaire du contrat, quelle que soit sa date de signature. C’est l’occasion de se renseigner, de comparer les offres, pour faire baisser le coût global de son emprunt. Plutôt que d’opter systématiquement pour l’assurance groupe – celle proposée par la banque – la délégation d’assurance devient une option accessible. Cela dit, cette facilité offerte implique de pouvoir faire le choix en toute connaissance de cause. Comment faire pour trouver les bonnes affaires lorsque l’on n’est pas immergé dans cet univers ? Les outils sont nombreux sur le web, les comparateurs se sont multipliés et leur utilisation est plutôt intuitive. Comme souvent dans ce cas, il convient d’être attentif et prudent avant d’engager des démarches.

Comparer les offres du contrat d’assurance

Il s’agit d’abord de connaître précisément la nature des prises en charge. Celles des mensualités en cas de décès ou de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) sont généralement analogues. La notion d’incapacité de travail et d’invalidité demande une enquête plus poussée. Le régime est-il indemnitaire ou forfaitaire ? Quelle est la durée de la franchise ? L’incapacité de travail concerne-t-elle toutes les professions ? Certaines maladies sont-elles exclues du contrat ?…

Prise en charge du transfert d’assurance

Pour pouvoir obtenir l’autorisation de changer d’assurance, les garanties couvertes par le nouveau contrat doivent être équivalentes au précédent. Dans le cas contraire, la banque refusera la délégation. Certains assureurs prennent en charge l’ensemble des formalités de transfert (envoi d’un préavis de deux mois, résiliation de l’ancien contrat), ce qui est un atout non négligeable.

Par exemple ici.

Des économies grâce aux assureurs de métier

L’un des avantages offerts par l’amendement Bourquin – qui permet de changer d’assurance chaque année quelle que soit la date de souscription – est la possibilité d’entrer en relation avec des organismes spécialisés. Des assureurs de métier dont les prix sont généralement plus bas pour des garanties équivalentes et mieux adaptés aux profils des emprunteurs.
Faites-vous partie des profils les plus favorables ? Faites une simulation gratuite.

Témoignage

Anaïs et Nicolas Dubois, âgés respectivement de 33 et 31 ans, ont acheté une belle maison sur les bords de Loire, près de Saumur en 2015. Un bien pour lequel ils ont emprunté la somme de 200 000 euros sur 15 ans. Ils ont d’abord souscrit le contrat d’assurance de leur banque, qui s’élevait annuellement à 0.30% du prêt, soit 600 €. Estimant que ce coût était trop élevé, le couple a décidé de profiter des nouvelles possibilités offertes par la loi pour changer de contrat d’assurance emprunteur. La démarche fut fructueuse : ils ont trouvé, auprès d’un organisme spécialisé et pour des garanties équivalents, un taux de 0.12%, soit 240 € par an !
Anaïs et Nicolas réaliseront une économie annuelle de 360 €, soit 30 € par mois. Sur les douze années d’emprunt qu’il leur reste cela représente la somme de 4320 euros