A quoi sert un contrat d’assurance vie ?

Avant tout un produit de placement, l’assurance vie est une épargne de moyen et long terme. Souvent désignés comme le placement préféré des français, les fonds en euros de l’assurance vie représentent en France plus de 1 200 milliards  d’euros. Cette épargne permet de se constituer un capital, de produire des revenus ou de transmettre son patrimoine dans un cadre fiscal avantageux.

 

Comment ça marche ?

L’assurance vie peut être alimentée de manière très régulière ou de façon plus libre, en une ou plusieurs fois. Elle est constituée de plusieurs « compartiments », fonds euro et unités de compte. Les unités de compte peuvent comporter des obligations, des actions, de l’immobilier mais présentent des risques, contrairement aux fonds euros, très sécurisés. Si les fonds sont disponibles à tout moment, ne pas les débloquer pendant 8 ans permet d’optimiser les avantages fiscaux.

 

Quelles perspectives de rendement ?

Le fonds euros offre de nombreux avantages. La sécurité du placement en fait partie, mais il ne faut pas perdre de vue que le taux moyen de rendement baisse régulièrement depuis quelques années. Il oscillait en 2014 entre 2 et 3%. Les unités de compte offrent, en revanche, des perspectives de rendement attractives, à condition toutefois de diversifier les placements. A  tout moment, la répartition de l’épargne entre les différents supports du contrat d’assurance vie peut être modifiée. Il est tout à fait envisageable, par exemple, de passer d’un fonds en euros à un fonds en unités de compte.

 

Un placement idéal pour préparer les études des enfants, la retraite, la transmission

Généralement, le conseil est donné aux jeunes actifs à partir de 25/30 ans d’ouvrir une assurance vie parallèlement à une épargne de trésorerie. Elle peut être alimentée régulièrement tous les mois, fructifier pendant des années, et constituer un capital. A partir de 45 ans, quand les enfants commencent leurs études supérieures, les parents peuvent les financer grâce à cette épargne.

L’assurance vie peut aussi s’avérer intéressante pour constituer un complément de revenus à la retraite pour aider à réaliser des projets : achat d’un camping-car, d’un bateau, d’un bien immobilier … Ou bien compléter ses revenus par des retraits programmés.

De plus, et c’est un avantage vraiment intéressant pour préparer sa succession, l’assurance vie peut être transmise en cas de décès à ses enfants, à son conjoint dans des conditions fiscales très intéressantes.

Des perspectives bien séduisantes.