Les emprunteurs vont gagner en liberté. A compter de l’an prochain, ils vont pouvoir changer d’assurance de prêt même si celle-ci a été souscrite il y a des dizaines d’années. La loi du 21 février 2017 l, dite « loi Sapin 2 », a donné la possibilité aux assurés de changer annuellement d’assurance de prêt. Cette assurance, exigée par les banques lors de la contraction d’un crédit immobilier, permet la prise en charge des mensualités de remboursement de l’emprunt en cas de décès, d’arrêt maladie, d’invalidité, voire de perte d’emploi.

Cette résiliation annuelle est aujourd’hui possible uniquement pour les crédits signés depuis le 23 février 2017. A partir du 1er janvier 2018, tous les emprunteurs pourront désormais chaque année (à la date anniversaire du contrat) résilier leur contrat en couverture de prêt immobilier, Cette résiliation doit intervenir dans les deux mois précédant la date anniversaire de souscription de l’assurance. Ils devront faire parvenir à l’ancien assureur cette demande de résiliation par lettre recommandée avec accusé réception et indiqueront également la prise d’effet du nouveau contrat.

Attention : la nouvelle couverture doit être préalablement acceptée par le prêteur et doit présenter au minimum les mêmes niveaux de garanties que la précédente. Si ce critère n’est pas rempli, le préteur peut refuser le changement d’assurance.

Résilier son assurance emprunteur peut constituer une source d’économies pour un particulier, a fortiori s’il est jeune, en bonne santé et non-fumeur. Il peut souscrire une assurance individuelle, le plus souvent moins chère que l’assurance collective de sa banque ; celle-ci propose en effet le même tarif quel que soit le profil des emprunteurs.