Au gré des innovations, les habitudes des Français en matière de moyens de paiement évoluent. Premier constat, le chèque, naguère très prisé, perd inexorablement du terrain. Il est vrai que de plus en plus de commerçants le refusent pour des raisons de sécurité, afin d’éviter les chèques sans provision. En revanche, la carte bancaire est largement plébiscitée depuis des décennies et de plus en plus de Français utilisent désormais la carte bancaire sans contact pour régler des petites dépenses. Un sondage récent de l’Institut Harris Interactive nous révèle que les paiements effectués avec la carte bancaire sans contact devraient dépasser cette année un milliard d’euros et 41% des sondés l’utilisent déjà au quotidien.

Le paiement en ligne se développe, à mesure que les sites d’e-commerce gagnent de nouveaux clients. Mais le moyen de paiement utilisé reste encore largement la carte bancaire, malgré l’essor de dispositifs de type PayPal ou Paylib. Afin de sécuriser les transactions, la plupart des banques ont instauré un code de sécurité que l’utilisateur doit entrer, en plus des numéros de sa carte bancaire. Le dispositif présente l’avantage de bloquer une transaction frauduleuse qui serait effectuée par un utilisateur dérobant une carte bancaire. En effet, le code secret de la carte n’est pas demandé lors d’une transaction en ligne et ne doit d’ailleurs jamais être divulgué sur internet. Lorsque vous effectuez un achat en ligne, vérifiez en premier lieu que vous vous trouvez sur un site sécurisé dont l’adresse commence par https.

Parmi les nouveaux moyens de paiement dédiés à des dépenses spécifiques, certains salariés utilisent désormais une carte titre restaurant, remplaçant les traditionnels tickets restaurant. Cette carte est approvisionnée automatiquement tous les mois par l’entreprise du salarié. Comme de nombreux commerçants ne rendent pas la monnaie sur les tickets restaurant, la carte permet de débiter l’utilisateur du montant précis de son repas.

Le paiement sur mobile encore balbutiant

Payer avec son smartphone sans utiliser sa carte bancaire est assurément appelé à entrer dans les mœurs. Pour autant, le paiement mobile sans contact est encore balbutiant. Huit Français sur dix ne se sentent pas encore prêts à utiliser leur smartphone pour régler leurs achats. Cependant, les innovations foisonnent : Apple a lancé l’Apple Pay, Orange Orange Cash. Ces services simples à utiliser sont destinés à régler les dépenses du quotidien.

Quant aux monnaies virtuelles, elles inspirent encore une certaine méfiance. Seuls 12% des Français seraient prêt à franchir le pas et effectuer une transaction en se passant de l’euro. Le Bitcoin, la plus célèbre des monnaies virtuelles, permet de réaliser un paiement avec son téléphone portable sans utiliser sa carte bancaire. Il suffit d’installer une application de portefeuille Bitcoin et d’afficher son code QR pour effectuer la transaction (avec la technologie NFC).