La « Génération Z », ces jeunes âgés de 18 à 24 ans, s’avère friande des moyens de paiement innovants. Selon une étude rendue publique le 20 mars 2018 et menée par l’institut GFK pour le compte de Cofidis Retail, la marque de solutions de paiement pour les commerçants du spécialiste du crédit à la consommation Cofidis, 18% des moins de 25 ans ont payé, sans contact, avec leur téléphone portable au cours des 12 derniers mois. A titre de comparaison, le pourcentage tombe à 10% pour l’ensemble de la population française.

Le mobile un moyen de paiement

Surtout, 43% des 18-24 ans prévoient d’utiliser cette solution dans les prochains mois. Mieux : 30% de ces accros au smartphone souhaiteraient que leur mobile devienne leur moyen de paiement par défaut. Décidément très portés sur les nouvelles technologies, ils sont 64% à se déclarer intéressés par l’authentification par empreintes digitales. Soit 18 points de plus que la moyenne nationale.

Achat via un objet connecté

27% des moins de 25 ans envisagent d’effectuer un jour un achat via un objet (télévision, réfrigérateur, lave-linge, voiture…) connecté à Internet, contre 15% des Français. Déjà, un jeune sur dix a réalisé, au cours des 12 derniers mois, une transaction sur un réseau social, principalement sur Facebook.

La Génération Z se montre en pointe sur les cryptomonnaies, ces devises électroniques qui ne sont pas émises par les Etats mais créées à partir d’un protocole informatique crypté et décentralisé appelé « blockchain ». 53% des 18-24 ans sont capables de citer au moins une des monnaies virtuelles en circulation, dont la plus célèbre est le Bitcoin. C’est 14 points de plus que la moyenne nationale.

Pour autant, seulement un jeune sur cinq seraient prêts à payer en e-monnaie à l’avenir et un sur dix à investir dans ce placement hautement spéculatif et risqué. Comme quoi, on peut être jeune et prudent.